Les éponges - Christian Dob 2008 Fr WebRIP AAC .Mkv

Téléchargement & Détails

Téléchargement Anonyme

Nous vous recommandons fortement l'utilisation d'un VPN pour télécharger vos torrents en toute sécurité & anonymat :

Accéder au VPN
Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Français (VFF/Truefrench) WEBrip PC/Platine/Lecteur Multimédia/etc 2D (Standard) Théatre
Seeders 1 Leechers 1 Complétés 0
Informations Voir les informations
Fichiers 1 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler

Les éponges de et avec Christian Dob

18091904510523603815901337.jpg

Deux idéalistes, légèrement portés sur la boisson, sont les deux seuls à faire vivre leur bistrot de quartier, voué à la démolition !
Ils passent le temps à refaire le monde et s'indigner des gens qui ne pensent pas comme eux...
Leur pessimisme chronique est heureusement compensé par un humour ravageur et leur amour commun pour Elvis Presley dans un décor de bistrot délabré.

Un duo d'alcoolos de choc.


18011612160723603815467381.jpg
Auteurs et metteur en scène : Christian Dob

Acteurs : Christian Dob
Jacques Brière

Durée : 1 h 47 min
Genre : Comédie de Boulevard
Enregistrée au Théâtre du Grand Mélo en 2008
Langue : Français fr_FR.png
Sous-titre : Aucun
Hébergeur : mini_18011612284723603815467401.png
Total du post : 1,01 Gio
Format : Matroska at : 1 339 kb/s
Vidéo : Advanced Video Codec Aspect : 640 x 352 px (16/9)
Audio : Advanced Audio Codec Low Complexity Infos : 2 canaux, 44,1 kHz



18011612160723603815467382.jpg
Deux piliers de bar dans un bistrot en perdition : Le patron Louis et le client Mickey. Dans l'attente d'un repreneur, ils vident les bouteilles en philosophant sur la connerie des hommes qui ne pensent pas comme eux. Un duo de clowns idéalistes qui absorbe les folies du monde comme des éponges...
Ils vident les bouteilles en philosophant sur la connerie des hommes qui ne pensent pas comme eux.

À vos bonheurs, à vos rires, à vos verres Prêts ! Partez !


18011612160723603815467380.jpg

Commentaires

Derniers commentaires

Aucun commentaire à afficher